Applications Spatiales

Inondations en Ouzbékistan et au Kazakhstan suite à la rupture d'un barrage en avril 2020. Image: NASA.

Les satellites sont capables de prendre de superbes images de la Terre depuis l'espace. Cependant, les données captées par les satellites vont au-delà des images et les technologies spatiales peuvent révéler des informations jusqu'alors inaccessibles.

Les gestionnaires de catastrophes et les intervenants d'urgence peuvent utiliser les informations recueillies par les satellites à tous les stades du cycle de gestion des catastrophes. Il est essentiel de disposer d'informations fiables et d’actualité lorsqu'il s'agit de faire face à des catastrophes, notamment lorsque les infrastructures sont entravées ou rendues inefficaces. Les applications spatiales et les données spatiales fournissent ces informations de plusieurs façons. La télédétection pour l'observation de la Terre, la communication par satellite et les systèmes mondiaux de navigation par satellite contribuent tous à une gestion plus efficace des catastrophes.

Avant que les catastrophes ne se produisent, les informations satellitaires peuvent contribuer à la réduction des risques de catastrophes en guidant les urbanistes et en définissant l'exposition aux risques. Les infrastructures et les cartes routières des régions rurales, souvent obtenues à partir d'images satellites, permettent de planifier les itinéraires d'évacuation. Les données satellitaires, par exemple celles des satellites météorologiques, peuvent également être utilisées pour prévoir et anticiper des catastrophes telles que les inondations. Les cartes préalables des zones exposées aident à identifier les endroits où des mesures préventives doivent être appliquées. Lors d'une catastrophe, les technologies spatiales fournissent aux gestionnaires de catastrophes et aux intervenants d'urgence des informations sur les zones inondées ou endommagées et inaccessibles, et leur permettent de communiquer dans les situations d'urgence.

Technologies satellitaires

Les satellites d'observation de la Terre fournissent des données précieuses qui peuvent être utilisées pour suivre et surveiller des nombreux types d’aléas naturels. Ils peuvent être utilisés pour élaborer des cartes des aléas, des expositions et des risques, ainsi que pour cartographier les zones qui ont été touchées par des inondations, des tsunamis, des éruptions volcaniques, des incendies de forêt, des glissements de terrain et d'autres aléas naturels.

Les systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS) sont essentiels pour la gestion des catastrophes, car la couverture mondiale des signaux fournis par ces constellations de satellites permet aux intervenants d'urgence d’identifier et de communiquer les coordonnées des sites d'atterrissage aux pilotes d'hélicoptère dans les zones touchées par les catastrophes, même lorsque les infrastructures de communication locales sont détruites. Ils contribuent également à l'élaboration de cartes plus précises des zones sinistrées et facilitent l'interopérabilité des données et des informations. Les systèmes mondiaux de navigation par satellite contribuent également à une meilleure compréhension du mouvement relatif des plaques tectoniques.

Les satellites de communication sont essentiels lorsqu'il est nécessaire de transmettre des messages très rapidement sur de vastes zones. Les catastrophes rendent souvent les infrastructures de communication locales inutilisables, ce qui ne permet plus aux gestionnaires des catastrophes de coordonner les efforts de réponse aux situations d'urgence. Les satellites de communication appuient la coordination et à la communication entre les organismes de gestion des catastrophes sur le terrain et ailleurs, afin de garantir l'efficacité des ressources et des décisions politiques. Ils offrent également la possibilité de transmettre très rapidement des alertes au tsunami d'un continent à l'autre, en plus d'autres informations pertinentes.

La section "Technologies satellitaires" propose des plus amples informations sur les différents types de satellites.

Mécanismes d'urgence

Afin de faciliter l'accès universel à l'information spatiale pour la gestion des catastrophes, la communauté internationale a mis en place une série de mécanismes internationaux. Des mécanismes tels que la Charte internationale "Espace et catastrophes majeures" et le Service de gestion des urgences (EMS) du programme Copernicus de l’Union européenne soutiennent la gestion des catastrophes et les opérations d'intervention d'urgence en fournissant des produits d'information dérivés de données satellitaires pour surveiller la situation au sol. UN-SPIDER a fait la promotion de ces mécanismes internationaux auprès des organisations de gestion des catastrophes afin de s'assurer qu'elles disposent d'informations pertinentes et en temps voulu lorsque des catastrophes surviennent. La section sur les mécanismes d'urgence donne un aperçu de ces mécanismes, de leurs procédures et de leurs flux de travail.

Les technologies spatiales aux Nations unies

L'ONU a également reconnu l'utilité des informations spatiales et joue un rôle important dans la gestion et la promotion de leur utilisation. De nombreux départements des Nations unies utilisent fréquemment l'information spatiale et en bénéficie. Cette section en donne quelques exemples.

Comptes-rendus d'utilisateurs

Les témoignages d'utilisateurs et les études de cas présentés dans cette section proposent des preuves anecdotiques de l'utilité et des diverses options d'application que l'information spatiale est en mesure d'offrir. Ils abordent un large éventail d'exemples d'applications.

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.